LIVRAISON GRATUITE EN 24-72H Vous avez des questions ? Appelez-nous au 650 206 135
LIVRAISON GRATUITE EN 24-72H Vous avez des questions ? Appelez-nous au 650 206 135
Panier 0

Équilibre stimulant

L'équilibre est un ensemble de réactions de l'individu à la gravité, qui lui permettent d'acquérir la capacité d'orienter correctement son corps dans l'espace (acquérir une bonne posture) en mouvement ou au repos.

Pour développer un équilibre adéquat, il est nécessaire que l'enfant acquière la notion de son propre corps (schéma corporel) et des notions spatiales, qui seront d'abord acquises par rapport à son corps, puis par rapport aux objets, pour enfin reconnaître et représenter graphiquement. De même, il faut que tous les sens soient développés ; la vision, l'ouïe, le goût, l'odorat et le toucher, mais surtout le sens proprioceptif, qui nous renseigne sur l'état de nos articulations et de nos muscles et nous aide à bouger, et le sens vestibulaire qui donne à notre corps la conscience de l'endroit où nous nous trouvons par rapport à l'espace et avec la force de gravité (équilibre). Le rapport que l'enfant entretient avec son équilibre définit la manière dont il vit le monde et dont il s'y adapte, son rapport aux autres et à lui-même.

Il existe différents types de bilan :

  1. L'équilibre statique, qui est la capacité à maintenir la position du corps au repos (couché, assis, debout sur deux pieds ou sur un pied).
  2. L'équilibre dynamique, qui est la capacité de maintenir la position du corps en mouvement, c'est-à-dire en marchant, en courant, en dansant, etc.
  3. Le rééquilibrage, qui se manifeste par la capacité à retrouver la position initiale du corps après avoir effectué des mouvements dans les airs comme le saut.
  4. Object Balance, qui est la capacité de manipuler ou d'équilibrer des objets statiques (cubes, cônes, cartes, entre autres) ou des objets mobiles (vélo, patins, etc.).

L'équilibre commence à se développer chez les enfants dès la gestation, car pendant la grossesse, l'enfant bouge et envoie des informations au système vestibulaire et proprioceptif qui sera plus tard responsable du maintien de l'équilibre.

Durant les premiers mois, il est important de développer des réactions d'équilibre et de redressement, appelées réflexes secondaires, car ce sont des mouvements automatiques qui s'acquièrent après la naissance et qui permettent de retrouver nos postures :

  1. Le redressement de la tête labyrinthique ventrale et dorsale , qui sont des réactions automatiques qui permettent la position debout normale et permettent l'équilibre dans le passage de la position de décubitus ventral (face vers le bas) ou dorsale (face vers le haut) à une position complètement érigée (debout).
  2. Le redressement cervical et le redressement du corps facilitent la rotation pour obtenir le contrôle de la tête dans les positions assise, rampante, debout et ambulatoire.
  3. L'extension protectrice des membres supérieurs vers l'avant , qui fait que les gens soutiennent leurs bras vers l'avant lorsqu'ils perdent l'équilibre. Il s'acquiert entre 6 à 9 mois.
  4. L'extension protectrice des membres supérieurs sur les côtés , est le soutien des bras sur les côtés, étant nécessaire la rotation du corps sur les côtés, elle commence vers 7 mois.
  5. L'extension protectrice des membres supérieurs vers l'arrière , où la rotation du corps sur son axe est nécessaire pour se protéger des chutes vers l'arrière. Cela commence à 10 mois.

Comment développer l'équilibre chez l'enfant ?

  1. Pratiquer des activités physiques; courir, sauter, grimper, grimper dans des espaces ouverts qui permettent de vivre un grand nombre d'expériences sensorielles.
  2. Allez au parc, à la plage ; marcher sans chaussures, sentir le sable, l'herbe, la terre, manipuler différents objets.
  3. Encouragez-le à ramper pendant la première année de vie, afin qu'il apprenne à équilibrer son corps et à se redresser par des changements de posture.
  4. Passez à différentes positions, en réduisant la base d'appui, c'est-à-dire l'espace où ils se reposent. Par exemple : tenez-vous debout, les pieds joints, tenez-vous sur la pointe des pieds, tenez-vous sur un pied.
  5. Utilisez différentes surfaces d'appui : elles peuvent être statiques (une corde, un seau, etc.) ou mobiles (une balançoire, des patins, etc.)
  6. Réalisez des activités ludiques de rééquilibrage comme construire des tours avec des cubes, des cônes, des cartes, etc.
  7. Transporter des objets dans les mains d'un point à un autre.
  8. Marchez avec des sacs de poids et de textures différents sur la tête : sacs de sable, de sciure de bois, etc.
  9. Marchez sur des éléments en hauteur : bancs, murs, bordure, etc.
  10. Bougez en changeant de postures : marchez avec deux pieds, sautez avec les deux pieds, sautez avec un pied, marchez pointe-talon, etc.


Article précédent Article suivant


Laissez un commentaire